samedi, juillet 20, 2024
AccueilBourses d'EtudesAppel à candidature pour une thèse de doctorat en France

Appel à candidature pour une thèse de doctorat en France

Appel à candidature pour une thèse de doctorat en France

Appel à candidature pour une thèse de doctorat. Développement d’une approche territoriale pour l’aide à la décision sur la valorisation des déchets dans un contexte de tensions sur les ressources

DESCRIPTION

Mines Saint-Etienne est une Ecole de l’Institut Mines-Télécom (IMT), 1er groupe public d’écoles d’ingénieurs et de management de France. L’IMT est un EPSCP (grand établissement) sous la tutelle du Ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté Industrielle et Numérique. Mines Saint-Etienne est chargée de missions de formation, de recherche et d’innovation, de transfert vers l’industrie et de culture scientifique, technique et industrielle.

Créé en 2011, l’Institut Henri Fayol, centre de formation et de recherche de MSE, s’intéresse aux transformations actuelles à l’aune des transitions numérique, écologique et industrielle qui sont au cœur de l’efficience, de la résilience et de la durabilité de l’industrie et des territoires du futur. Pour cela, l’institut déploie une stratégie pluridisciplinaire mettant en synergie des compétences fortes en génie mathématique et industriel, en informatique et systèmes intelligents, en génie de l’environnement pour les organisations, en management responsable et innovation.

La personne recrutée sera rattachée au département Génie de l’Environnement pour les Organisations, membre du Laboratoire CNRS UMR 5600 Environnement Ville et Société (EVS). Pour répondre aux enjeux des transitions écologique, énergétique et industrielle, le département GEO accompagne les acteurs des territoires (acteurs publics et privés) vers une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux et de résilience territoriale. Il s’attache ainsi à apporter des solutions. nouvelles en matière d’analyse, de modélisation et d’évaluation environnementale des systémes industriels et territoriaux dans un double contexte d’industrie des futurs et de villes et territoires. soutenables.

Contexte et descriptif :

La valorisation des déchets répond à un double enjeu de réduction d’impact associée à la gestion des matières en fin de vie et de relocalisation des métabolismes des territoires, en permettant d’exploiter des ressources de proximité qui peuvent se substituer à des matières non-renouvelables ou des énergies fossiles. A ce titre, la valorisation des déchets, que ce soit par le réemploi, le recyclage ou la valorisation énergétique, est au cœur des politiques publiques et des stratégies industrielles. visant la mise en place de filières d’approvisionnement davantage circulaires». Néanmoins, du fait de caractéristiques hétérogènes des gisements, de contraintes industrielles, de chaines de valeur complexes et de dynamiques de marché spécifiques, les nouvelles filières de valorisation matière peuvent avoir du mal à se structurer. De plus, la multiplication de ces filières et des débouchés possibles pour un même gisement présente un risque non négligeable sur leur disponibilité à long terme, si celle-ci n’est pas appréhendée de manière appropriée.

Cette thèse vise donc à développer un modèle systémique de gestion des matières en fin de vie, intégrant la nécessaire interaction entre ressources et besoins, offre et demande, et ce, afin de proposer des scénarios de valorisation des déchets qui soient adaptés à un territoire et à ses usages, tout en réduisant les tensions sur les ressources-déchets, Ce travail de recherche appliquée nécessitera:

De comprendre et de modéliser le système socio-technique associé à la valorisation des déchets sur un territoire, à savoir son métabolisme territorial (les gisements, les usages, les circuits de récupération et de traitement, les acteurs) mais aussi le contexte réglementaire, économique et technologique propres aux gisements considérés

De développer des indicateurs spatialisés permettant de caractériser le potentiel de compétition sur les gisements

De construire et évaluer des scénarios de valorisation des déchets prospectifs, intégrant Tarrivée de nouvelles filières de recyclage, en utilisant et enrichissant les modèles et bases de données deja présents dans la plateforme Territoire développée au sein de l’Ecole

Ce projet s’inscrit dans le cadre des programmes PEPR (Programmes et équipements prioritaires de recherche), opérés par l’AN (Agence nationale de la recherche) et faisant partie du plan d’investissement France 2030 à l’échelle nationale. Plus précisément, ce projet s’inscrit dans la thématique Emballage Recyclage, Recyclabilité, Réutilisation des papiers et cartons, qui regroupe un consortium de s laboratoires de recherche, dont l’Ecole des Mines de Saint-Etienne. De ce fait, les filières de valorisation des déchets papiers-cartons constitueront le terrain d’application privilégié de ce travail. Des collaborations avec les autres laboratoires du consortium ainsi qu’avec des acteurs des filières concernées sont prévues

Profil du candidat:

Le/la candidate devra des connaissances et/ou des compétences en modélisation de chaînes

de valeur, analyse systémique, approches du métabolisme urbain (analyse des flux de matières et des acteurs), analyses multicritères, indicateurs d’évaluation environnementale (type analyse du cycle de vie ACV). Une expérience dans l’approche conséquentielle de l’ACV et/ou dans l’application de méthodes de simulation type basée agent serait appréciée. Des connaissances antérieures sur les filières de recyclage et leur fonctionnement seraient un plus

On attend de bonnes capacités de synthèse, de rédaction et de communication. Vous devrez savoir travailler en équipe en étant tout de même autonome sur votre travail.

Niveau de français requis: Intermédiaire supérieur: Vous pouvez utiliser la langue de manière efficace et vous exprimer précisément. Niveau d’anglais requis: niveau 81 minimum

Modalités de fonctionnement de la thèse:

Directrice de these: Valérie Laforest

Co-encadrant de thèse Audrey Tanguy

La thèse sera basée a Mines Saint-Etienne, Institut Henri Fayol, département Génie de

‘Environnement pour les Organisation. ED SIS 488

Laboratoire d’appartenance: UMR 5600 Environnement Ville Société

International une mobilité internationale de 3 à 6 mois est à prévoir pendant la durée de la these

Salaire: Salaire brut mensuel de 2310€ donc un net de 1856€

Démarrage prévu au plus tard le 1 juin 2024

Modalités de candidature:

Les candidatures doivent comprendre:

CV lettre de motivation

-Notes du parcours académique des deux dernières années

Une ou deux lettres de recommandation

Contact du tuteur de stage de master

A envoyer à Audrey Tanguy (tanguyemse frj et mettre en sujet du mail: Candidature these 2024 au plus tard le lundi 4 mars 2024,

Four tout renseignement complémentaire contacter leforest@emie.fo ou aumie.fr

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Les plus populaires

Commentaires Récents

En savoir plus sur Alerte Emplois

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading